Cover_audio-bichro-cover

Dancing Grandmothers

Théâtre du Crochetan

« Elles avaient toutes l’air heureuses quand elles dansaient. A chaque rencontre avec l’une d’elles, nous regardions l’histoire de la Corée moderne qui s’incarnait dans leur corps, comme si leur corps était un livre d’histoire de notre pays, bien plus concret qu’aucun autre récit de la tradition écrite ou orale. » Eun-Me Ahn.

Mêler les fleurs, les rayures et les pois, le monde urbain moderne et les campagnes coréennes, le folklore et l’électro, le mouvement et la vidéo, les jeunes et les anciennes, et transformer le tout en un dancefloor géant. Pour la chorégraphe coréenne, Eun-Me Ahn, « la gaité appelle le bonheur. La danse appelle le bonheur ». Il y a de la joie dans Dancing Grandmothers. Danseurs professionnels et grands-mères des campagnes coréennes mêlent leurs univers, leurs histoires, les tissus de leurs habits. Comme eux, le spectacle est haut en couleurs et communique une sincère et touchante joie de vivre.

Celle qu’on dénomme la « Pina Bausch de Séoul »

Big_dark_square_02aed5cf76e0eb19ea0bcd34823fd439