Cover_audio-bichro-cover

Dimanche

TLH-Sierre

Il y a un enfant, une femme, un homme. Une question flotte dans l’air mais aucune réponse n’est donnée, il faut tout imaginer. La liberté de comprendre sans barrière ni frontière déjà érigées. C’est dans un univers basé sur les sens et les émotions dans leur état le plus pur que Mathilde Aubineau nous invite. Dimanche se présente comme un questionnement, mais pas celui que l’on attend, pas un pourquoi, pas un comment ; une remise en question sur le vide, sur l’instinct, sur un jour qui paraît ordinaire mais qui, au final, se retrouve hors du temps, vierge de règles, qui se trouve être une ouverture sur quelque chose de plus grand. 

 

Une façon de nous ramener à des préoccupations immenses, communes à tous, en passant par la simplicité d’un dimanche qui peut paraître si ordinaire, si fade, si lent. Avec poésie, qu’elle se trouve dans les thèmes ou dans l’improvisation, qui a fait naître la pièce, nous sommes lancés au milieu d’un tourbillon de sen

Big_dark_square_0cb96fa766f86e62360c0cf228b14bfa